Menu

Horaires médiathèque

 

du LU au VE 13h à 18h

Ouverture le 1er samedi du mois
de 9h à 12h

Prochaine date : 07 septembre avec un

petit atelier : Crochet - éponge réutilisable

 

HORAIRE D'été :

LU 8 juillet au VE 16 août

ouvert de 14h à 17h

 

FERMETURE

JE 1er au DI 4 août 2024

 

Coups de coeur

Plongez dans les sélections favorites de nos bibliothécaires ! Que vous soyez amateur de romans émouvants, de documentaires éclairants, de musique variée, de jeux divertissants ou de littérature jeunesse, vous trouverez votre bonheur. Ces titres, soigneusement choisis, ont particulièrement suscité l'enthousiasme et la curiosité de notre équipe. Découvrez la richesse et la diversité des collections disponibles à la médiathèque du CIP et laissez-vous emporter par nos coups de cœur !

 

DU MOIS DE JUILLET

Pour rester informé, abonnez-vous à notre newsletter. Chaque mois, recevez nos sélections, des invitations à des événements et bien plus !

  de Nathalie

Quelle plume que celle de Bessora qui nous conte la vie de Jane Molly Welsch, de sa naissance troublante, en Cornouailles, aux champs de tabac du Maryland, suite à son exil aux Amériques.

 

Esclave puis esclavagiste, son destin sera jalonné d’expériences mystiques. Entre poésie et prosaïsme, ce récit à la fois saga familiale et roman historique questionne les héritages visibles et invisibles, la puissance des croyances, la part de magie que recèle le réel.

Une lecture saisissante qui nous hante !

 

Vous, les ancêtres / Bessora, Paris : JC Lattès, 2023

 

  de Florence

Une fois n’est pas coutume, mon coup de cœur est de nouveau un roman. Je l’ai dévoré, tant le suspense était grand, sans être un polar pour autant.

Trois personnages bouleversants :

Abigaëlle, qui vit recluse dans un couvent depuis plus de vingt ans, son frère Gabriel, artiste encensé par la critique et Zoé, qui tombe sous le charme de ce dernier. Nous naviguons entre le passé et le présent au gré des chapitres éveillant toujours plus notre curiosité.

Un livre sensible, parlant de violence familiale et donnant la voix aux enfants qui y sont confrontés.

 

La dernière allumette / Marie Vareille – Paris : Charleston, [2024

 

  de Lucie

C’est l’été oui ou non ? Malgré la météo c’est oui… Alors qui dit « été » dit lecture facile au bord de l’eau et le Biba est parfait pour ça. On y apprend tout puis rien. Les mauvaises langues diront : surtout rien ! Et pourtant,  il y a aussi des critiques de films et de livres, des tutos plutôt bien faits. Certes, n’y cherchez pas des articles sur la situation géopolitique mondiale, mais après tout c’est l’été non ?

 

Biba / Montrouge : Mondadori Magazines France.  Mensuel

  de Mandy

Vous vous êtes déjà demandé de quoi serait faite votre vie si vous étiez allé·es à cette soirée, si vous aviez choisi ce chemin plutôt qu’un autre ?

Et bien c’est de ces choix et directions que parle ce livre, autrement dit d’infinies possibilités.

Vous suivrez la talentueuse pianiste Julia dans quatre vies, quatre versions d’elle-même qu’elle aurait pu devenir, composées avec des « si ».

 

Un beau voyage pour les jours pluvieux de la période estivale !  

 

Le tourbillon de la vie / Aurélie Valognes, Paris : Fayard, 2021

  de Diana

J'adore le tome 2 de "Creepy Cat" parce qu'il est encore plus drôle et bizarre que le premier. Flora est vraiment attachante, et ses interactions avec Creepy Cat sont hilarantes.

Les nouvelles aventures sont pleines de surprises et de moments adorables, avec juste ce qu'il faut de mystère pour me tenir accrochée.

Les dessins sont super et capturent parfaitement l'ambiance étrange et fun du manga. Ce tome mélange parfaitement le mignon et le macabre, ce qui rend la lecture hyper agréable.

Chaque page me fait sourire, et je suis impatiente de voir ce que les prochaines aventures vont apporter.

Creepy Cat, tome 2 / Cotton Valent, Marcinelle : Vega-Dupuis, 2022-

 de Laura

Dans ce roman graphique, on suit l'histoire de Karen, dix ans, qui adore les fantômes et autres morts-vivants. Elle s’imagine même être un loup-garou:: plus facile d’être un monstre que d’être une fille. Un jour sa voisine, la belle Anka, se suicide. Mais Karen n’y croit pas et décide d’élucider ce mystère. 

Olala que c'est beau ! Il est entièrement dessiné au stylo à bille, cela fait penser à des gravures, à Crumb aussi dans le style. J'ai adoré l'héroïne, cette gamine en marge qui choisit de cultiver sa marge, pour se protéger, mais aussi parce que c'est vachement plus drôle d'être à contre-courant.

Ce roman m'a vraiment marquée et... le tome 2 va sortir en novembre et je trépigne à l'idée de le lire !

Moi, ce que j'aime, c'est les monstres / Emil Ferris, Toulouse : Monsieur Toussain Louverture, 2018